La croissance de la finance solidaire en hausse en 2023

Contenu sponsorisé

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Après une année 2022 qui s’est avérée difficile, la croissance de la finance solidaire est repartie à la hausse en 2023 de manière encourageante. Mais cette année 2023, a également mis en avant la baisse du nombre d’investissements solidaires.

Mercredi 19 juin, le 22e baromètre de la finance solidaire publié par l’association FAIR en collaboration avec La Croix a été publié. Le baromètre de cette année montre une progression significative de l’épargne solidaire en France en 2023. En effet, entre 2022 et 2023, l’encours total de l’épargne solidaire a atteint pour la première fois, la barre des 30 milliards d’euros (30,2). Soit une hausse de 15% par rapport à 2022, où l’encours total était de 26,3 milliards d’euros. Il s’agit là de “l’une des meilleures années de progression de l’épargne solidaire en valeur absolue” selon le baromètre.

Des signaux positifs pour la finance solidaire

Une hausse que Patrick Sapy, directeur général de FAIR, a commenté dans un communiqué. “2023 est un très bon cru pour la finance solidaire qui continue d’imprimer sa marque durablement dans le paysage français de l’épargne. En dépassant le seuil symbolique des 30 milliards d’euros d’encours global, ces résultats démontrent un attachement de plus en plus important des épargnants français pour les sujets de transitions sociales et environnementales : ils se sentent concernés et agissent grâce à leur épargne.”

Preuve que l’année 2023 a été très bonne pour la finance solidaire, c’est que les trois types d’investissement solidaires existants ont connu une croissance assez importante. En effet, l’épargne salariale solidaire a vu sa croissance augmenter de 17,6% en 2023 par rapport à 2022. Son encours total atteint désormais 18 milliards d’euros, soit 2,7 milliards de plus que l’année précédente. Une hausse notamment due “excellents résultats de beaucoup d’entreprises” selon le baromètre, qui ont donc pu distribuer davantage d’intéressement aux salariés bénéficiant d’un PEE.

Ensuite, la croissance de l’épargne bancaire solidaire a elle aussi augmenté de manière non négligeable. L’encours total de cette branche a atteint le montant total de 11 milliards d’euros. Soit une augmentation de 11% entre l’année 2022 et l’année 2023. Une croissance rendue possible grâce principalement à la hausse de l’encours des fonds solidaires passés de 3,5 milliards d’euros à 4,4 milliards d’euros.

Enfin, la dernière branche, celle de l’épargne directement collectée par les entreprises est elle aussi en bonne santé. En effet, l’encours global de cette branche a connu une croissance de 10,8%, pour atteindre un montant total de 1,1 milliard d’euros.

Une baisse des investissements solidaires

Cependant, malgré ces bons résultats, tout n’a pas été parfait lors de cette année 2023. Car si l’encours a effectivement augmenté, le pourcentage de nouveaux investissements solidaires réalisés par l’intermédiaire de ces produits a quant à lui baisser de 21% entre 2022 et 2023. S’il était de 866 millions d’euros en 2022, il est passé à “seulement” 681 millions d’euros en 2023. Une chute due selon Patrick Sapy à l’après-pandémie du Covid. “ Durant les années Covid, les acteurs financiers ont collecté énormément d’argent, d’où une forte progression de l’investissement durant ces années-là. En 2023, on est revenu à un rythme d’investissement plus classique par rapport aux années précédentes.”

En dépit d’une très bonne année 2023, l’épargne solidaire des ne représente aujourd’hui que 0,5% des 6.000 milliards d’euros d’épargne financière des français. Soit un chiffre très minime. Mais qui peut laisser espérer de bonnes perspectives pour le futur.

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter, pour ne rien rater des grandes tendances et des transformations du secteur !