Les banques, Goldman Sachs en tête, se lancent dans la construction d’un écosystème financier, à la façon des géants du web. Elles créent des plateformes – par exemple des places de marché – où s’agrègent des Fintechs, des entreprises, des clients, à la manière des places de marché comme Amazon… En s’associant aux Fintechs, elles deviennent technologiques et coupent court à la concurrence. Qui a dit que les banques n’innovaient jamais ?

Talonnées par les Fintechs, les banques américaines, dont Goldman Sachs en tête, mettent le paquet sur les technologies et calquent les stratégies des géants du web. Ainsi, à l’instar d’Amazon, Goldman Sachs construit tout un écosystème financier via une plate-forme de place de marché où viennent s’agréger des Fintechs, des entreprises, des clients et bientôt des particuliers. Ce qui encourage Lloyd Blankfein, le patron du géant bancaire américain, à clamer que Goldman Sachs est désormais une entreprise de technologie ; qualification confirmée par des acteurs de la Silicon Valley comme le CEO de Docker. Par une telle stratégie, la banque joue la carte de la désintermédiation et s’inscrit dans une démarche de distribution directe de solutions financières. Ce que Lloyd Blankfein qualifie de « volonté de nous ‘disrupter’ nous-mêmes » !

Pour développer cet écosystème qui s’apparente à une place de marché telle Amazon, Goldman Sachs s’appuie sur Symphony, le logiciel de messagerie ultrasécurisé qui rassemble une quinzaine de banques et sur des Fintechs pour traiter les milliards d’octets de données. Parmi elles Kensho, spécialisée dans le big data financier et dans laquelle la banque a investi plusieurs millions de dollars, et Context Relevant, spécialisée dans le big data prédictif et qui compte notamment à son capital Goldman Sachs et Bank Of America. Car c’est en effet une tendance : depuis 2009, les six plus grands établissements américains ont investi dans les Fintechs, particulièrement dans les domaines du paiement et de l’analytique.

Abonnez-vous
au magazine !

Recevez chaque trimestre 68 pages de contenus d’acculturation de la finance et de l’innovation, organisées en 5 grandes rubriques :

  • Actualités
  • Analyses
  • Des dossiers spéciaux
  • Des tribunes
  • Des grandes interviews
  • À la découverte des écosystèmes régionaux

Offre flash 50 € / an

Au lieu de 56 € / an

*Offre valable jusqu'au 30 Octobre

Je m'abonne