Les levées de fonds fintech de la semaine #2

Cette semaine, ce sont dix levées de fonds dans le secteur fintech qui ont eu lieu en Europe !

NDLR : BlackFin Tech est un fonds d’investissement doté de 180 M€ qui investit dans la fintech, l’insurtech et la regtech en Europe. Chaque semaine, un membre de l’équipe d’investissement décrypte les plus belles levées de fonds du secteur.

La semaine dernière a été particulièrement active dans le secteur de la fintech : 10 levées de fonds ont été annoncées en Europe, pour un montant qui dépasse les 100 m€.

La diversité géographique est de mise, avec pas moins de 6 pays représentés, dont la France avec la levée de Monk sur laquelle nous allons revenir. Le reste des deals est ventilé au Royaume-Uni, en Belgique, en Suède, en Espagne et au Danemark.

En termes de secteurs, c’est la Banktech qui apparaît le plus parmi les levées de fonds – 4 des 10 startups en font partie. Viennent ensuite des levées en accountingtech (Silverfin), regtech (H4), insurtech (Monk), et trois levées de fonds de startups du paiement.

Revenons sur le profil de deux de ces startups, Codat et Monk, qui ont levé respectivement 10 m$ et 2,1m€.

Codat, la plateforme qui facilite l’échange de données comptables entre les PME et les institutions financières

Codat est une startup londonienne qui connecte les systèmes d’information des PME aux banques, fintechs et autres institutions financières pour faciliter le transfert de données comptables des premières vers les deuxièmes.

La startup a développé une API qui lui permet de se connecter au logiciel utilisé par les PME pour rendre accessibles aux partenaires financiers les données comptables de l’entreprise en temps réel, dans l’optique pour cette dernière d’obtenir un prêt, une assurance ou tout autre service financier.

Créée en 2017 par trois anciens de ce qui est devenu depuis MarketFinance, une plateforme peer-to-peer de financement de factures, la startup vient de lever 10 m$ auprès d’Index Ventures. La levée de fonds va servir à financer l’expansion de Codat aux Etats-Unis, avec l’ouverture d’un bureau à New York.

La fintech, qui avait reçu l’an dernier une subvention de 5 millions de livres sterling de la part de la Royal Bank of Scotland, compte une cinquantaine de partenaires financiers, comme iZettle ou Experian. Au travers de ces clients, près de 10 000 PME se connectent à l’API de Codat chaque mois.

Monk met la reconnaissance visuelle au service des assureurs

La startup, qui a développé une solution de détection des dommages automobiles grâce à une technologie de reconnaissance visuelle, vient de lever 2,1 m€ en seed dans un tour de table mené par Iris Capital, auquel ont également participé des business angels tels que Patrick Sayer, ex-PDG d’Eurazeo, Yannis Yahiaoui, fondateur de Adot, et Arthur Waller, fondateur de PriceMatch et Pennylane.

Créée en septembre 2019 par Aboubakr Laraki and Fayçal Slaoui, Monk a développé une technologie faisant appel à l’intelligence artificielle, capable de repérer les dommages sur un véhicule à partir des photos de ce dernier. La solution peut ainsi reconnaitre les différentes pièces du véhicule et automatiser les tâches normalement menées par un expert – un gain de temps considérable pour les clients assureurs.

La levée de fonds doit permettre à Monk de renforcer sa R&D et de recruter des nouveaux profils, en particulier des data scientists et des commerciaux afin d’accélérer son expansion en Europe.

Félicitations également à Trustly, iBanFirst, Teylor, Apexx et Likvido pour leurs levées de fonds !

Vous pouvez retrouver BlackFin Tech sur Linkedin, sur Medium et même directement recevoir le récapitulatif des levées de fonds par mail en vous inscrivant sur ce lien.


Suggestions d'articles