Crypto monnaies: les Français en veulent, pas les banques

Contenu sponsorisé

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

En quelques années, les crypto-monnaies sont sorties de l’ombre. La crise COVID ou les investissements d’acteurs majeurs de la tech ont contribué à cette valorisation. Au-delà de l’embellie passagère, les crypto-monnaies apparaissent comme une alternative aux systèmes financiers traditionnels et se faufilent dans notre quotidien via des applications concrètes. Les Français s’y mettent avec le même appétit que bien d’autres pays. Mais ils attendent surtout que leur banque en propose. 

Plus que des produits de trading ou des investissements, les crypto-monnaies s’inscrivent dans le web3 qui permet à l’internaute de participer à la gouvernance du web. Et elles rencontrent du succès auprès des Français comme le révèle le premier baromètre sur le sujet. Dans un contexte d’engouement mondial, les Français ne dérogent pas à la règle et investissent volontiers dans  cette nouvelle classe d’actifs. Le consultant en intelligence artificielle Sia Partners et le pôle de compétitivité Finance Innovation ont décidé de mesurer chaque trimestre, l’évolution du niveau de connaissance des Français sur les crypto-monnaies, sous forme d’un baromètre, réunissant des informations sur l’attractivité de cette classe d’actifs. 

La première édition du baromètre, réalisé par l’entreprise de logiciels Happydemics, vient d’être publiée et les prochaines mesures révèleront l’évolution de l’appétence au fil du temps et des évènements. 

Près de 20% des Français crypto friendly

Les premiers indicateurs révèlent que 51% des français sont familiers avec le concept de crypto-monnaies. Ce niveau de maturité est révélateur d’un phénomène largement diffusé et notamment auprès des plus jeunes, puisque ce pourcentage atteint 61% chez les 18-34 ans. L’étude révèle aussi que 9,6% de la population française a déjà investi dans les cryptomonnaies et presque 10% n’a pas encore investi, mais a l’intention de le faire. 

L’étude détecte aussi le profil et recense les besoins de ces Français crypto-enthousiastes. Sur 1819 répondants représentatifs de la population, un français sur dix a déjà investi dans des crypto-monnaies. Ces personnes sont en majorité des hommes (à 68%) et sont plutôt jeunes (57% ont entre 15 et 34 ans). Forts de leurs connaissances sur les crypto-monnaies, ils perçoivent largement ces actifs comme étant dès à présent grand public (à 43%). Enfin, pour 33% d’entre eux, la raison principale qui les pousserait à investir plus réside en la capacité de leur banque à proposer des crypto-monnaies. Ce chiffre révèle une forte attente de la part de ces investisseurs à pouvoir accéder plus facilement aux cryptomonnaies, ce que peu d’institutions bancaires proposent aujourd’hui. 

Enfin, près d’un Français sur dix projette aussi d’investir un jour dans les crypto-monnaies. Si ces profils sont aussi plutôt jeunes (45% ont entre 15 et 34 ans), ils sont à 45% des femmes. Pour ces profils, c’est une meilleure connaissance des crypto-monnaies qui est la première raison qui pourrait les convaincre d’investir (à 43%). En seconde place (23%), revient la capacité des banques à pouvoir proposer une telle typologie de produits. 

En mesurant de manière trimestrielle l’appétence des français pour les crypto-monnaies, le baromètre mettra en exergue chaque trimestre les grandes évolutions de l’adoption des crypto-monnaies par les français, ainsi que ses catalyseurs. 

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter, pour ne rien rater des grandes tendances et des transformations du secteur !