Ce n’est pas un secret : les nouveaux usages, les nouveaux services et les nouvelles mesures redistribuent le rôle des acteurs du secteur financier. Il ne semble pas y avoir un métier qui ne soit pas impacté. Parmi eux, celui lié aux enjeux de conformité réglementation est particulièrement sensible aux évolutions en cours : foisonnement réglementaire, multiplication des reporting internes à fournir, veille, ouverture sectorielle, etc.

Nous avons rencontré Pauline Heitz, Responsable Conformité et Contrôle interne chez la solution de paiement Lemon Way, lors de son intervention à l’Afterwork dédié à l’étude « Les nouveaux enjeux de la sécurité des paiements » organisé par Andrea Toucinho de Partelya Consulting. Pauline Heitz a bien voulu nous partager sa vision du métier et des nouveaux défis qui se posent à elle et aux entreprises de la finance.

Pauline, pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Je suis Pauline Heitz, Responsable Conformité et Contrôle Interne de Lemon Way. Je suis juriste de formation, plus particulièrement pénaliste. J’ai également fait le Master 2 Contrôles des Risques, Sécurité Financière et Conformité de la Sorbonne ainsi que le Cycle Experts Conformité du Centre de Formation de la Profession Bancaire. J’ai donc un parcours à dominante réglementaire et une spécialisation en Compliance. J’ai eu la chance de travailler dans des secteurs différents, d’abord la banque en ligne (B for Bank), puis le cabinet d’audit et de conseil EY. J’ai ensuite fait le choix de tenter l’aventure Fintech dans un secteur que je considère comme passionnant à savoir le paiement.

Pauline, en quoi consiste votre rôle de Responsable Conformité au sein de Lemonway ? 

Mon rôle consiste tout d’abord à protéger Lemon Way en garantissant la conformité des processus et procédures de Lemon Way aux différentes réglementations applicables. Je suis responsable de deux pôles : Sécurité Financière (LCB-FT et Fraude) et Contrôle Interne. Je suis en charge de la conception de processus, de développements IT. Je suis également en charge de la mise à jour des documents clé d’un dispositif de Conformité : cartographie et classification des risques, procédures. Je suis le point de contact des autorités de régulation sur les problématiques LCB-FT et fraude et j’assure les différents reportings à destination de l’ACPR. Au delà de ces fonctions, je suis manager, en charge de gestion de projets. Il existe également tout un pan administratif, la contribution au recrutement de par la réalisation d’entretiens. Enfin, une fonction de veille constante.

Comment travaillez-vous avec les différents services de Lemonway ?

C’est une fonction centrale qui a des liens avec tous les Départements. Tout d’abord, dans le cadre du Contrôle Interne, il est nécessaire de sensibiliser chacun des départements sur le rôle majeur des contrôles de premier niveau notamment. Il existe un accompagnement dans la définition des méthodologies de contrôle et un suivi de l’implémentation des préconisations et recommandations. Ensuite, il existe un lien fort entre la Conformité et le Département Juridique sur des problématiques tels que l’Onboarding de nos clients ou encore avec le Département KYC avec lequel des échanges quotidiens ont lieu, sur des questions réglementaires (détermination du bénéficiaire effectif) ou sur des problématiques plus opérationnelles liées à la documentation. Enfin, la Conformité travaille avec le Département Sales dans le cadre de l’Onboarding et Cash Management sur des problématiques relatives aux transactions.

C’est une fonction passionnante car fonction support, polymorphe et qui demande une adaptation constante en termes de connaissances.

C’est une fonction centrale qui a des liens avec tous les Départements.

Pauline Heitz

Comment le foisonnement réglementaire fait évoluer votre rôle de Responsable Conformité ?

Le foisonnement réglementaire fait évoluer la fonction de plusieurs façons :

  • Ce foisonnement nécessite de s’adapter très rapidement car au fil des réglementations les délais ont tendance à se réduire.
  • Une exigence de traduction opérationnelle rapide
  • La nécessité de développer ses compétences et connaissance (nouvelles technologies, nouvelles fonctionnalités, dimension IT de plus en plus prégnante)
  • Une exigence en termes de hiérarchisation et de priorisation
  • Un renforcement de la veille réglementaire (notamment UE)

Comment arrivez-vous à concilier toutes les directives (externe) à votre propre stratégie business (interne) ? 

C’est là toute la force du concept de l’approche par les risques. Il va de soi que certains points de la réglementation sont directement applicables et ne pourront faire l’objet d’une adaptation. En revanche, sur de nombreuses problématiques, il revient à l’organisme financier de réaliser un exercice de qualification, de testing, de définition de processus conforme tout en conciliant les intérêts business. Au-delà d’une conciliation il s’agit surtout de traduire opérationnellement et de façon pertinente les exigences réglementaires.

De plus, la conformité est aujourd’hui perçue comme un véritable levier de croissance et fait partie intégrante du business.

Au-delà d’une conciliation il s’agit surtout de traduire opérationnellement et de façon pertinente les exigences réglementaires.

Pauline Heitz

Est-ce que vous échangez entre homologues de l’écosystème fintech et finance innovante ? Pour faire une veille et échange de bonnes pratiques ?

Je suis adhérente au Cercle de la Compliance, l’ACAMS, participe aux conférences organisées par l’ACPR et ai l’occasion de participer à des conférences sur des thématiques Compliance notamment. En témoigne ma participation lors de la conférence organisée par Andréa Toucinho sur la sécurité des nouveaux moyens de paiement. C’est surtout lors d’ateliers, d’événements qu’il est possible d’échanger avec des homologues tout en conservant la confidentialité inhérente aux problématiques traitées. C’est un partage essentiel et qui permet d’enrichir de façon continue un dispositif voire de remettre en cause de façon commune certaines règles. Il faut également saluer les consultations plus nombreuses sur les problématiques Compliance de la part des autorités.

Abonnez-vous
au magazine !

Recevez chaque trimestre 68 pages de contenus d’acculturation de la finance et de l’innovation, organisées en 5 grandes rubriques :

  • Actualités
  • Analyses
  • Des dossiers spéciaux
  • Des tribunes
  • Des grandes interviews
  • À la découverte des écosystèmes régionaux

Offre flash 50 € / an

Au lieu de 56 € / an

*Offre valable jusqu'au 30 Octobre

Je m'abonne