La cybersécurité courtise plus d’étudiants

Léo Marchandon
Partager

Secteur en pleine croissance, la cybersécurité cherche ses experts de demain. Cette course aux talents passe par une offre de formations étendue et repensée et la naissance d’une filière cybersécurité spécifique. C’est pourquoi la Guardia Cybersecurity School se déploie bientôt à Bordeaux.

Bordeaux, la ville du vin, des bords de la Garonne et maintenant, de la cybersécurité. La Guardia Cybersecurity School, déjà présente à Paris et Lyon, élargit son empreinte éducative nationale avec l’annonce de l’ouverture de son campus bordelais en septembre 2024. Cette école post-bac, spécialisée dans la cybersécurité, s’insère dans le mouvement d’expansion de l’écosystème tech néo-aquitain, suivant une volonté d’offrir aux étudiants une opportunité de plonger dans l’univers de la sécurité informatique sans avoir à rejoindre la capitale.

L’initiative de la Guardia Cybersecurity School est une réponse aux besoins croissants de compétences en cybersécurité. Valérie Dmitrovic, Directrice Générale du Quest Education Group, souligne l’importance de « garantir l’employabilité de ses élèves en les formant pour des secteurs en forte demande, voire en pénurie, comme le domaine de la cyber ». Cette vision se matérialise à travers une pédagogie moderne, axée sur des projets concrets, permettant aux étudiants de développer leurs compétences de manière pratique. Chaque année, ils sont impliqués dans 15 à 20 projets qui les plongent directement dans les défis de la cybersécurité.

Une filière en demande

Que ce soit dans le secteur privé, public, au sein des entreprises, des institutions, des collectivités locales ou de la santé, la cybersécurité devient une préoccupation majeure. Les métiers de la cybersécurité sont de plus en plus complexes et exigeants, avec des enjeux considérables et une forte pression, notamment en cas d’attaques. Valérie Dmitrovic souligne la nécessité d’une formation spécialisée dès la première année pour préparer les étudiants à relever ces défis.

La Guardia Cybersecurity School propose une formation flexible de trois ou cinq ans. Les étudiants ont la possibilité de s’arrêter au niveau bachelor, après une troisième année en alternance pour tous. Cette flexibilité leur permet de trouver un emploi dans le domaine ou de poursuivre vers une spécialisation en cybersécurité au niveau Master of Science (MSc), tout en continuant en alternance pendant les quatrième et cinquième années. Pour les étudiants, l’approche en cinq ans, dont trois années en alternance, permet de décrocher un diplôme de niveau bac +5 en ne payant que deux années d’études, généralement moins de 10 000 euros.

Décentraliser la tech

En septembre 2024, la Guardia Cybersecurity School accueillera ses premiers étudiants bordelais. L’école s’engage à former 60 élèves en première et troisième année dès sa première année d’exploitation. Le choix de Bordeaux comme nouveau lieu d’implantation répond à plusieurs motivations essentielles. Tout d’abord, l’école souhaite se rapprocher des étudiants locaux, leur offrant une alternative aux options plus éloignées comme Paris et Lyon. Valérie Dmitrovic explique que « beaucoup n’ont pas envie de quitter cette belle région », et Bordeaux offre un cadre de vie attractif. De plus, la ville est un centre en effervescence de la technologie, en témoigne la présence de la French Tech avec ses 800 membres, « la plus dynamique de toute la France ». La Guardia Cybersecurity School aspire à contribuer en formant et en fournissant des talents aux entreprises locales, dont certaines sont des acteurs majeurs du secteur, tels que Tehtris.

Si Bordeaux est une première étape logique du fait de son vibrant secteur informatique, elle traduit surtout une volonté de décentraliser un monde de la tech très parisien, en commençant par la formation. La création de ce campus s’inscrit également dans le cadre de l’initiative gouvernementale visant à accélérer le développement de la cybersécurité dans tout le pays. L’école prévoit déjà des partenariats avec le directeur du Campus Cybersécurité régional, offrant ainsi à ses élèves des opportunités de participer à des projets concrets et de s’immerger très tôt dans l’écosystème de la cybersécurité.

La newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter, pour ne rien rater des grandes tendances et des transformations du secteur !