Nous avions rencontré l’équipe du Swave à son lancement, au début de l’année 2018. Son directeur Edouard Plus nous avait alors raconté l’histoire et les ambitions de l’accélérateur spécialisé Fintech. Presque 2 ans après, accompagné de Farida Poulain, Incubation Manager du Swave, il nous partage les avancées du Swave et ses enjeux à venir.

Quel bilan pour les 2 premières promotions du Swave ? 

@Farida Poulain

Depuis l’ouverture du Swave en janvier 2018, nous avons accompagné 44 startups (21 issues de la première promotion et 22 de la deuxième) sur le programme Le Swave et 6 sur le Global Markets Incubator. Nous avons un excellent taux de renouvellement car 85% des startups qui ont intégré Le Swave y sont encore. L’ensemble a généré la création  de 220 nouveaux emplois en France tous types de contrats confondus. Notre taux de pérennité est aussi très bon puisque 95% des startups qui ont intégré notre programme poursuivent leur croissance. Le montant total levé par les startups du Swave depuis le lancement est de 77,8 millions d’euros.

@Edouard Plus

En termes de thématique, nous sommes un véritable observatoire des tendances en matière d’innovation financière. Depuis le lancement de notre premier appel à projets, à l’automne 2017, nous avons ainsi pu voir le profil de nos candidats évoluer. La dynamique des Roboadvisors, par exemple, surreprésentée il y a deux ans s’est aujourd’hui complètement essoufflée. A l’inverse, la Regtech et l’Insurtech, qui étaient encore très marginales à notre lancement, sont aujourd’hui des moteurs de l’écosystème en termes de créations d’entreprise. Côté paiement, on remarque enfin une véritable expertise à la française, ce sous-secteur représentant toujours 25% de nos candidatures.

Avez-vous un profil d’entrepreneur Fintech qui s’est dessiné plus particulièrement au travers des premières promotions ?

@Edouard Plus

Heureusement non. C’était d’ailleurs l’une de nos craintes lors du lancement : n’avoir qu’un type de population, plutôt masculine, plutôt CSP+ et quadragénaire. Mais les choses évoluent. Je l’espère que nous avons contribué, grâce à la création en 2018 de notre bourse Diversité, qui soutient les créatrices d’entreprises, ainsi que les porteurs de projets issus de quartiers sensibles. La bonne chose, pour nous, c’est que la féminisation des effectifs est en cours. La fintech partait de loin…

Quels sont les formats d’accompagnement qui ont le plus de succès au Swave et ceux qui font votre particularité ? 

@Farida Poulain

Nous proposons des formats collectifs et individuels. Ce qui fait notre particularité est notre verticale sectorielle. Tout ce que l’on propose est pour les fintechs et les insurtechs. Nos ateliers sont donc opérés sous ce prisme, à l’image des travaux que nous pu mener avec la CNIL et ses experts dédiés sur le RGPD. Cela est fondamental pour nos dirigeants de startups. Ils savent que ce qu’ils viennent trouver chez nous leur est à 100% destinés. C’est un gain de temps énorme pour eux.

Un format apprécié par nos partenaires et startups, la discovery, très orienté use cases, je n’en dirai pas plus afin de conserver cette particularité ;-).

Nous avons aujourd’hui une belle communauté d’experts et d’acteurs de la place financière parisienne qui viennent mener au Swave des office hours réguliers. Ils complètent l’accompagnement opéré par l’équipe du Swave. Pour finir, Le Swave est une plateforme de Paris&Co, agence qui pilote 15 plateformes d’innovation sectorielles, et qui opère l’accompagne transverse (ie tous les sujets liés à l’entrepreneuriat en général).

Equipe Le Swave

Y a t’il un focus spécial sur le recrutement de la 3è promotion ? Des thématiques spécifiques ou des profils startups plus recherchés ?

@Edouard Plus

Notre objectif central est de replacer la fintech et l’insurtech au cœur du réel. Nous travaillerons donc sur les 4 piliers suivants : Epargne & Finance durable, Finance & Mobilité, Efficacité opérationnelle & Compliance et Open banking/insurance & « retailisation ». Nous voulons du concret et des startups qui nous proposent des produits et une vision… C’est tout pour la wishlist, mais c’est déjà pas mal !

Quels sont les enjeux du Swave pour 2020 ?

@Edouard Plus

Continuer sa croissance. Nous sommes aujourd’hui un acteur très identifié dans le paysage en matière d’accélération et d’accompagnement de fintech. Nous sommes la 1ère plateforme française et, contexte politique oblige, nous visons très clairement le leadership européen pour 2020. Pour cela, nous devons consolider nos acquis et nous mettre à l’échelle afin de faire de Paris le carrefour de l’innovation financière en Europe. Nous aurons sans doute de beaux projets à vous annoncer dans les prochains mois en la matière.

Quels sont vos nouveaux partenaires ?

@Edouard Plus 

En début d’année, nous avons commencé notre collaboration avec le Groupe Matmut pour nous renforcer sur la thématique assurantielle. En juillet, Edenred a rejoint notre communauté avec une liste impressionnante de champs à investiguer et des cas d’usage extrêmement intéressants qui s’articulent avec leur plan stratégique. Depuis la rentrée, nous collaborons également avec Kepler Cheuvreux sur les thématiques de marché. Et la Banque de France se digitalise également à nos côtés, car nous accueillons depuis peu 3 de ses intrapreneurs ! Bref, le secteur se rassemble autour d’une même table et nous en sommes extrêmement heureux et fiers !