Les levées de fonds fintech du mois de mai 2021

BlackFin Tech est un fonds d’investissement doté de 180 M€ qui investit dans la fintech, l’insurtech et la regtech en Europe. Chaque mois, un membre de l’équipe d’investissement décrypte les plus belles levées de fonds du secteur.

Après un mois d’avril qui marquait un retour à la « normale » – si tant est qu’un tel concept ait encore du sens dans le monde post Covid -, le mois de mai a encore battu des records pour les fintechs et insurtechs européennes. A propos des fintechs françaises, France Fintech titrait d’ailleurs récemment « Mais jusqu’où iront-elles ? » dans sa newsletter mensuelle, comme pour témoigner de la course à la levée de fonds à laquelle on assiste dans le secteur… En mai 2021, la fintech européenne a vu 49 de ses membres lever des fonds, pour un total cumulé de plus de 2 milliards d’euros levés. C’est quatre fois plus qu’en mai 2020 (509 M€ levés au travers de 32 deals), lorsque les pays européens sortaient doucement de la première vague de l’épidémie. C’est aussi plus qu’en mai 2019, où 47 fintechs avaient levé un total de 1,5 M€.

Parmi la cinquantaine de deals, le palmarès des dix plus grosses levées de fonds concentre à lui seul 1,8 Mds €, avec cinq deals dépassant les 100 M$. Il y a certes la levée géante de Trade Republic de 900 M$ (764 M€), qui porte la valorisation de la fintech allemande à 5,3 Mds $. En termes géographiques, l’Allemagne détrône donc le UK dans le classement, mais pas en nombre de deals. L’Europe du Nord est à l’honneur ce mois-ci, avec quatre levées de fonds britanniques, trois françaises, deux allemandes et une irlandaise. D’un point de vue sectoriel, l’essentiel des deals ont été conclu par des Banktechs ; suivent ensuite deux fintechs du paiement (SaltPay et Paysend), deux insurtechs françaises (Shift Technologies et Acheel) et donc, la demi décacorne de l’investment banking (Trade Republic).

Quelles fintechs se cachent derrière les chiffres mirobolants du mois de mai ?

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/2945b8d8-b576-49c2-8690-138590134835/Mai_2021_top_10.png

Avec sa Série C de 900 M$, Trade Republic se valorise à plus de 5 milliards de dollars

Basée à Berlin, l’application mobile de courtage sans commission vient de boucler la deuxième plus grosse levée de fonds de 2021, juste derrière le tour de table gigantesque d’un milliard de dollars annoncé par Klarna en mars dernier. Sa nouvelle valorisation dépasse les 5 milliards de dollars mais demeure loin des 40 Mds $ de valorisation de son équivalent américain, Robinhood.

Créée en 2015, Trade Republic revendique 6 milliards d’euros sous management. Parmi son million d’utilisateurs, la moitié n’avait jamais investi le moindre centime avant de s’inscrire sur la plateforme. Aujourd’hui, la société prévoit d’étendre ses services à tous les pays de la zone euro dans les douze prochains mois.

Menée par Sequoia Capital, la Série C a vu l’arrivée de nouveaux investisseurs (TCV et Thrive Capital), aux côtés des investisseurs historiques Accel, Founders Fund, Creandum et Project A.

L’insurtech française Shift Technology boucle un tour de table de 220 M$ et devient la 13ème licorne française après Alan

A la suite de sa Série D, la startup rejoint le club très fermé des startups française valorisées plus d’un millard de dollars, auprès notamment d’Alan, de Dataiku et d’OpenClassrooms.

Shift Technology fournit une gamme d’outils SaaS comportant de l’IA aux compagnies d’assurance traditionnelles afin de les aider à détecter automatiquement des scénarios de fraude à travers toute une série de use cases.

Menée par Advent International, la Série D a vu la participation d’Avenir, Accel, Bessemer Venture Partners, General Catalyst, et Iris Capital. Ce tour de table porte le total des fonds levés à 320 M$. Ces fonds devraient servir à étendre l’activité de Shift Technology sur les segments de l’assurance IARD et de la santé, ainsi qu’à accélérer la croissance aux Etats-Unis.

La solution de gestion de trésorerie Agicap annonce une Série B de 100 M$ (85 M€)

La solution construite par Agicap, une startup lyonnaise créée par trois co-fondateurs en 2016, permet aux PME de tracker leur cashflow en temps réel, de constuire des rapports et d’obtenir des prévisions fiables – à l’heure où 4 PME sur 5 gère encore sa trésorerie sur Excel.

La Série B a été leadée par le fonds américain Greenoaks, avec la participation des investisseurs historiques BlackFin Tech et Partech Partners.

Actuellement déployée en France, en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas, la fintech entend ouvrir plusieurs nouveaux pays dans les mois qui viennent pour asseoir son leadership européen. Aujourd’hui, la France compte encore pour 50% des revenus d’Agicap.

Félicitations à SaltPay, Paysend, Uncapped, Wayflyer, SevDesk, Copper et Acheel pour leurs levées de fonds respectives !

Vous pouvez retrouver BlackFin Tech sur Linkedin, sur Medium et même directement recevoir le récapitulatif des levées de fonds par mail en vous inscrivant sur ce lien.


Suggestions d'articles