Les levées de fonds fintech du mois de septembre

BlackFin Tech est un fonds d’investissement doté de 180 M€ qui investit dans la fintech, l’insurtech et la regtech en Europe. Chaque mois, un membre de l’équipe d’investissement décrypte les plus belles levées de fonds du secteur.

Après un été faiblard en termes de levées de fonds, la rentrée a été prolixe pour les fintechs européennes, qui ont levé un total de 961 millions d’euros sur 52 opérations – contre seulement 206 M€ au mois d’août, pour 26 levées de fonds.

Le total est forcément biaisé par la méga-levée de fonds de Klarna (567 M€), plateforme de paiement suédoise incontournable pour les acteurs du e-commerce, qui pèse à elle seule plus de la moitié du montant levé par les fintechs au mois de septembre.

En comparaison, le montant total des levées de fonds fintech à la rentrée 2019, quand le virus ne sévissait pas encore, était de 498 M€ pour 53 opérations – ce qui correspond peu ou prou au montant levé par les fintechs cette année, si l’on fait abstraction de la levée de fonds de Klarna.

En termes géographiques, le panel est plus diversifié qu’habituellement : parmi le top 10 des levées de fonds, 4 fintechs UK, 2 suédoises, une néerlandaise, une hongroise, une française et une suisse. La diversification observée touche aussi les secteurs : deux plateformes de paiement pour acteurs du e-commerce (Klarna et Mollie), trois banktechs (Uncapped, Truelayer et Numbrs), deux insurtechs (BIMA et Descartes Underwriting), deux acteurs du wealth management (Bitpanda et Chip) et un acteur de l’investment banking (CloudMargin).

Ne figure pas à dessein dans ce classement la levée d’October, sous forme de dette (258 millions d’euros), de la part d’acteurs bancaires européens.

Attardons-nous sur quatre levées de fonds marquantes du mois dernier, concentrées sur les secteurs du paiement dans le e-commerce et de l’assurance.

Le géant suédois Klarna voit sa valorisation dépasser les 10 milliards de dollars après sa Series E de 650M$ (567M€)

La fintech dont on pourrait résumer la proposition de valeur par l’expression « acheter maintenant, payer plus tard » a levé 650 M$ le 14 septembre dernier. Mené par le fonds américain Silver Lake, le tour de table inclut des investisseurs comme GIC, le fonds souverain de Singapour, BlackRock et HMI Capital.

Cette series E intervient un peu plus d’un an après la levée de fonds de 460 M$, en août 2019. Entre ces deux dates, la valorisation de Klarna a doublé, passant de 5,5 Mds$ à 10,6 Mds$. Loin d’être affaiblie par la pandémie, la décacorne suédoise a bénéficié de l’essor des transactions en ligne favorisées par le confinement.

La fintech néerlandaise Mollie boucle une Series B de 90M€ et devient une licorne

Créée en 2004 et basée à Amsterdam, Mollie fournit sous forme d’API une solution de paiement intégrée à un site ou à une app pour les marchands de e-commerce. L’équipe, qui compte 300 employés, sert plus de 100 000 clients. Pendant le confinement, l’entreprise a enregistré une traction mirobolante : entre avril et juin, le nombre de clients a en effet augmenté de 200%.

TCV a leadé la Series B, dont les fonds devraient servir à renforcer l’expansion internationale et le développement du produit. Cette très grosse levée de fonds, pour une Series B, n’est que la deuxième fois que l’entreprise hollandaise lève de l’argent – après une Series A de 25 M€ en 2019.

BIMA lève 30M€ pour continuer d’apporter des solutions de micro-assurance dans les pays émergents

D’origine suédoise et basée à Londres, BIMA fournit des polices d’assurance vie et santé, ainsi qu’une plateforme de télé-médecine sur mobile à des populations qui n’y ont d’ordinaire pas accès. Pour 75% de ses clients, BIMA est la première couverture assurantielle à laquelle ils souscrivent. Présente dans 11 pays en Afrique et en Asie, l’entreprise fournit à ce jour 35 millions de polices d’assurance, et sa base clients a grossi de 11 millions d’utilisateurs au cours des deux dernières années.

Ce tour de table a été leadé par CreditEase Fintech Investment Fund, aux côtés des investisseurs existants (Leapfrog Investments et Allianz X). Les nouveaux fonds seront utilisés pour étendre son offre de produits et consolider sa présence en Asie et en Afrique.

L’insurtech française Descartes Underwriting boucle une Series A de 15,7M€ auprès de Serena, Cathay Innovation et BlackFin Capital Partners

18 mois après sa première levée en seed de 2M€ auprès de l’investisseur historique BlackFin Capital Partners, la startup spécialisée dans la modélisation des risques climatiques et le transfert de risques s’appuyant sur de nouvelles données annonçait une nouvelle augmentation de capital.

Ces fonds viendront soutenir l’expansion internationale de Descartes, notamment aux États-Unis et en Asie. Descartes, dont le siège social est situé à Paris mais qui réalise 90% de ses revenus hors de France, opère en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Asie, et prévoit d’ouvrir de nouveaux bureaux à New York et à Singapour.

Félicitations à Bitpanda, Uncapped, Truelayer, Numbrs, CloudMargin et Chip pour leurs levées de fonds respectives !

Vous pouvez retrouver BlackFin Tech sur Linkedin, sur Medium et même directement recevoir le récapitulatif des levées de fonds par mail en vous inscrivant sur ce lien.


Suggestions d'articles