La révolution Web Payments

Le W3C joue depuis sa création par Sir Tim Berners-Lee, un rôle fondamental et structurant dans l’évolution du Web. En mars 2014, il a décidé de s’intéresser aux mécanismes de paiement sur Internet et l’aboutissement de ce travail est proche. En effet, la Payment Request API est jugée stable et commence à être implémentée par les browsers.
Les enjeux sont énormes et la recomposition de l’écosystème du paiement en ligne réelle.

Sécurité et commodité difficiles à concilier

Depuis quelques années, de nombreuses solutions de paiement web ont vu le jour et ont simplifié et fluidifié l’acte d’achat sur internet. Les formulaires de paiement ont été un facilitateur mais pas suffisamment…
En effet, acheter en ligne est une expérience souvent frustrante, en particulier sur les appareils mobiles. Alors que le trafic continue d’augmenter, les conversions mobiles ne comptent que pour un tiers de tous les achats effectués en ligne. En d’autres termes, les utilisateurs abandonnent deux fois plus souvent les achats mobiles que les achats sur ordinateur.
Les formulaires d’achat en ligne sont généralement difficiles à utiliser, lents à charger et à actualiser et nécessitent de nombreuses étapes. Sécurité et commodité sont deux composantes difficiles à concilier.
Chaque application mobile ou site a son propre processus de saisie et de validation des données, et les utilisateurs trouvent fastidieux de saisir à chaque fois leurs informations.
Enfin, les formulaires de paiement web, d’une manière générale, ne proposent pas un large choix de méthodes de paiement.

La Payment Request API

La Payment Request API du W3C est destiné à éliminer les formulaires de paiement. Il offre une expérience utilisateur cohérente et améliore le processus d’achat. Les marchands de leur côté pourront proposer plusieurs méthodes de paiement et les centraliser.
L’API est conçue pour être indépendante et ne nécessite pas l’utilisation d’un système de paiement particulier. Ce n’est donc pas une nouvelle méthode de paiement mais un lien entre les informations de paiement et d’expédition de l’utilisateur et les marchands, avec comme objectifs principaux de :

  1. Laisser le navigateur agir comme intermédiaire entre les marchands, les utilisateurs et les méthodes de paiement
  2. Standardiser le flux de communication de paiement autant que possible
  3. Proposer de manière transparente différentes méthodes de paiement
  4. Fonctionner sur n’importe quel navigateur

Le fait que le navigateur agisse comme un intermédiaire permet d’y stocker toutes les informations nécessaires à la validation du paiement (credentials, informations de livraison, …) et de faciliter l’acte d’achat de l’utilisateur qui peut simplement confirmer et payer, en un seul clic.


Suggestions d'articles