Les francophones seront sur la même longueur d'onde avec Paypite

Lancée en janvier 2018, Paypite est une cryptomonnaie développée par un francophone pour les francophones. Son but ? Devenir la monnaie virtuelle de référence pour les quelque 274 millions de personnes qui ont en commun la langue de Molière.

Paypite : une vraie pépite pour les francophones

La francophonie est une vaste communauté. Le français est la deuxième langue officielle après l’anglais, la troisième langue d’affaires et la quatrième langue sur internet. Et pourtant les pays francophones sont à la traine comparés aux anglophones. Pour Vincent Jacques, le multientrepreneur à l’origine de Paypite, l’une des raisons est l’absence de monnaie commune. Ce qui freine les projets. Il est donc temps de mettre à la disposition de tous les francophones une monnaie virtuelle unique qu’ils peuvent utiliser n’importe où. Mais pas n’importe quelle cryptomonnaie. Paypite, une monnaie virtuelle qui s’échange hors des circuits bancaires traditionnels.
Cette nouvelle cryptomonnaie permettra entre autres de faciliter les transferts d’argent : paiement entre amis, envoi d’argent à sa famille ou à des partenaires professionnels qui habitent à l’autre bout du monde, etc. Ce n’est pas tout. Elle facilitera également le financement des TPE situées dans les pays en voie de développement via des microprêts : entrepreneurs, artisans, agriculteurs.
In fine, elle favorisera le développement économique des pays concernés. Et améliorera la vie quotidienne des francophones

Des atouts qui ne manquent pas de charme

En s’échangeant librement, la Paypite permet d’accélérer les transactions. Elle permet également de donner plus de transparence aux échanges et de réduire les couts. « À l’heure où la digitalisation accélère tous les échanges, il existe encore des secteurs en retard. Les transferts d’argent, les paiements et les financements manquent de fluidité. En particulier, dans certains endroits du monde, souvent par conservatisme et cupidité des acteurs traditionnels qui facturent des frais élevés. Pourtant, il existe maintenant des solutions viables pour accélérer et réduire les coûts des échanges, comme notamment les cryptomonnaies et la blockchain », a indiqué Vincent Jacques.
Mais si Paypite n’est pas contrôlée par un réseau central, elle n’en est pas moins une monnaie virtuelle fiable et sécurisée. Et pour cause, elle repose sur un code open source. Ce qui signifie que tous les utilisateurs — et les futurs utilisateurs — peuvent consulter le code et vérifier la solidité de la cryptomonnaie.
Bref, Paypite vise à rendre les monnaies virtuelles accessibles au plus grand nombre grâce à une expérience utilisateur fluide

Des services qui révolutionneront les transactions financières

« Plus qu’une monnaie virtuelle, Paypite est un ensemble de services qui permettent de favoriser les échanges entre les 274 millions de francophones répartis sur toute la planète. » Ces propos du fondateur de Paypite illustrent parfaitement les ambitions de cette nouvelle cryptomonnaie. « Plus de transparence, de rapidité, de sécurité, et surtout des transferts d’argent sans frais ».
Grâce à Paypite, les envois d’argent à l’étranger coûteront 0 €. Par ailleurs, les détenteurs de portefeuille en Paypite pourront retirer de l’argent dans les distributeurs. Puis, effectuer tous les types de paiements grâce à une carte de crédit qui sera adossée à la monnaie virtuelle. Paypite ne s’arrête pas là puisqu’elle permet également de faire des paiements via QR code, email ou SMS.
Pour son lancement, Paypite est accessible au prix de 0,15 €. Ce montant augmentera au fur et à mesure. Ainsi à partir de janvier 2019, elle sera vendue 100 €. Les 10 000 premiers inscrits qui demandent à ouvrir un portefeuille recevront 1 Paypite gratuite..
Pour tous les non-initiés qui ont manqué les opportunités offertes par le Bitcoin et les autres monnaies virtuelles, Paypite est une occasion de se rattraper. 274 millions de Paypite sont disponibles. La course est lancée.
 


Suggestions d'articles