Vous souhaitez “Ubériser” la banque ? Nous “Ibanisons” les Fintechs !

La nouvelle vague de Fintech qui fait son entrée sur le marché n’a rien à voir avec les précédentes générations. Aujourd’hui, il n’est plus utile de re-développer l’infrastructure bancaire complète pour pouvoir lancer son produit. Des APIs Core-banking fournissant à la fois les couches les plus profondes d’ibanisation et les couches métiers des services financiers sont disponibles et permettent de développer des produits financiers innovants de manière plus agile, automatisée, centrée sur l’exécution et l’expérience utilisateur. Décryptage avec Pierre-Antoine Dusoulier, CEO d’IBANFIRST.

Pourquoi les APIs Core-Banking d’ibanisation vont profondément révolutionner l’industrie bancaire en 2017 ?

Pour la grande majorité des Fintechs, collecter et faire le suivi des fonds de leurs clients est un réel défi. En effet, l’encadrement légal et réglementaire est très fort dans ce domaine. Dès lors qu’un quidam encaisse des sommes pour le compte d’un tiers et qu’il prélève au passage une commission pour rémunérer son service, il pratique alors « l’encaissement pour compte de tiers ». Ce type d’activité est réglementé et soumis à autorisation, comme l’indique l’ACPR sur son site.
Par ailleurs, les services de Core-banking, permettant l’ouverture et la gestion de compte, sont souvent basés sur des technologies bancaires vieillissantes, non adaptées aux attentes du marché (telles que le temps réel, une gestion des flux 100% automatisée, etc.) et difficiles à intégrer.  

Législation et contraintes réglementaires : l’externalisation des services de paiement reste une solution privilégiée des Fintechs en croissance.

Seuls les établissements agréés en tant que prestataires de services de paiements (établissements de paiement, établissement de monnaie électronique et établissement de crédit – banque) ont le droit de collecter et détenir des fonds pour le compte de tiers.
Pour la Fintech en devenir que vous êtes et dont l’activité principale consiste en la gestion de transactions financières, trois solutions s’offrent à vous :

  • Etre exempté par le régulateur (faiblement probable)
  • Devenir un établissement agréé, ce qui prend beaucoup de temps et d’argent
  • Externaliser les services de paiement auprès d’un établissement régulé

L’externalisation reste sans doute le meilleur moyen pour lancer son activité dans les meilleurs délais. Et l’offre bancaire dans ce domaine est souvent inadaptée voire inexistante.

Technologie Core-Banking – Privilégiez une intégration de votre Stack bancaire par API

Les Interfaces de programmation, ou Application Programming Interface (APIs) en anglais, offrent aux entreprises un moyen simple de communiquer et de créer des connexions essentielles à une structuration en réseau.
Mais d’abord qu’est-ce qu’une API ? Une API ( « interface de programmation ») est un ensemble de fonctions permettant d’accéder aux services d’une application, par l’intermédiaire d’un langage de programmation. On peut la voir comme le contrat qui lie un système informatique avec un autre et où le premier est capable de demander des informations au second et d’en avoir en retour. Prenons l’exemple de Google maps qui réintègre les données de circulation de Waze :  vous ne voyez pas les icônes Waze dans Gmaps, pourtant vous voyez bien les informations de trafic dans votre application Google.

3 raisons d’intégrer sa Stack bancaire via API

Intégrer sa Stack bancaire par API vous permettra de construire votre produit en partant d’une infrastructure Core-Banking robuste et éprouvée par le marché. Entre autres, vous vous économiserez une connectique extrêmement complexe à la machinerie bancaire, et à ses technologies et infrastructure vieillissantes.

  1. Intégration dans votre SI plus rapide, moins chère et surtout plus intelligente. L’une des principales raisons d’utiliser les interfaces de programmation est de limiter le temps de développement. Grâce aux nouvelles APIs, à la fois ouvertes et sécurisées, vous pouvez optimiser l’ensemble des acquis déjà développés par le propriétaire du programme pour créer, catalyser et distribuer votre produit.
  2. Intégrer une offre de services financiers, et rester centré sur l’utilisateur. Les APIs vous facilitent l’accès à votre base client, à leurs comptes et aux données véhiculées par leurs transactions financières. Elles permettent aussi d’accéder aux couches métiers telles que l’émission de paiements, de cartes bancaires…
  3. Accéder à la donnée de manière sécurisée et l’utiliser à bon escient. Gérer les données financières de ses utilisateurs de manière uniformisée et sécurisée n’est pas un « nice-to-have », c’est une absolue nécessité pour n’importe quelle Fintech. Les APIs les plus efficaces pourront faire tourner un ensemble de droits d’accès aux comptes utilisateurs et à leurs transactions tout en se conformant à la règlementation bancaire.

Infrastructure Iban – Automatiser son Core-banking / utiliser une API d’Ibanisation
Comme cette Stack-bancaire est à la base de votre produit et est donc un prérequis pour que votre « secret-sauce » prenne, il est légitime que vous cherchiez une solution viable à long terme. Si tel est votre objectif, vous devez chercher une solution 100% automatisée.
C’est ici qu’on demande généralement une certaine expertise en monétique, ou du moins le recul d’une première expérience dans une Fintech.

  • Mon partenaire bancaire me propose un compte « Piscine »

Un compte « Piscine » est un compte dont l’IBAN est partagé par deux ou plusieurs clients du partenaire bancaire (marketplaces, Fintechs, corporates etc..). Sur ce compte, vous serez capable de générer des Wallets (comptes virtuels) comme bon vous semble. Pour chacun de ces Wallets, le partenaire fournit une référence interne. Lorsque vous souhaitez collecter des fonds en provenance de vos utilisateurs, ces derniers devront mentionner cette même référence unique. En réalité, le rapprochement des fonds est souvent cauchemardesque. Il est malheureusement assez courant que les utilisateurs oublient de mentionner leur référence unique lorsqu’ils envoient des fonds vers le compte « Piscine ».

  • Mon partenaire bancaire me propose un compte Séquestre

Un compte Séquestre est un compte dont l’IBAN vous est alloué, et à vous seul. A l’inverse du compte « Piscine », vous ne partagez cet IBAN avec personne d’autre. La conséquence ? Cela réduit significativement les incidents à la réception de paiements étant donné que vous êtes toujours notifié de la réception de flux et que donc vous êtes capables de gérer vous-même un virement non rapproché à l’un de vos utilisateurs.
Cependant, fondamentalement, vous êtes toujours obligé de créer des Wallets pour chacun de vos utilisateurs afin d’automatiser au maximum l’allocation des fonds. Avec un compte Ségrégué, vous êtes sûr d’être crédité de 100% des paiements reçus, mais vous perdrez toujours du temps à rapprocher les flux comportant des références de Wallet incomplets.

  • Mon partenaire bancaire me propose une génération de compte IBAN à la volée

Avoir la possibilité de générer un compte IBAN à la volée vous permet d’affecter facilement un IBAN unique à chacun de vos utilisateurs, typologie d’activité ou de produit et par voie de conséquence vous permet de rapprocher automatiquement tous les paiements reçus sur le compte, sans incidents, sans traitement manuel, sans support commercial ou opérationnel.
Parce qu’un IBAN est unique et qu’il est structuré de telle façon qu’il est impossible d’émettre un paiement lorsqu’il est erroné ou incomplet, celui-ci vous assurera une automatisation parfaite de votre infrastructure bancaire, capable de supporter une augmentation importante du nombre de transactions sans affecter votre structure de coût.
“Les Fintechs n’ont aucune chance face aux banques si elles ne proposent pas à leurs clients un niveau de compte équivalent. En permettant à l’ensemble de l’écosystème de générer et d’allouer un IBAN unique à chaque client, nous remodelons la manière de collecter les fonds de tiers, ainsi que la gestion dans le système bancaire. » Pierre-Antoine Dusoulier
En ouvrant son infrastructure bancaire aux développements tiers, et l’accès à son Core-banking via la génération d’IBANs à la volée, iBanFirst souhaite construire un écosystème de Fintechs qui poursuivent une même vision : celle de remettre le client à sa place, au centre de la relation avec son fournisseur de services financiers.
API End.


Suggestions d'articles