La semaine dernière avait lieu Le Web Summit à Lisbonne. Du 4 au 7 novembre 2019, plus de 70 000 personnes ont contribué à faire de cet événement le plus grand rendez-vous de l’industrie technologique au monde. N2F, FinTech lyonnaise qui ambitionne de révolutionner la gestion des notes de frais, a fait le déplacement. Romain Parel, Key Account Manager chez N2F, nous livre ses impressions sur cet événement unique. 

La préparation au pitch

C’est la première fois que N2F participe au Web Summit. Avant de faire le grand saut, l’équipe N2F voulait être certaine de ne pas perdre son temps. Il faut dire qu’un événement comme Le Web Summit ça se prépare ! La qualité de la préparation et de l’accompagnement sont une des raisons pour lesquelles N2F a souhaité faire partie de la délégation 2019 envoyée par Digital League, le cluster des entreprises de l’industrie du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes. « J’ai bénéficié d’un réel coaching en amont du salon, raconte Romain. J’ai eu la chance de participer à une formation de préparation au pitch, baptisée Catching Pitch, et j’ai surtout rencontré des entrepreneurs qui avaient déjà participé au Web Summit. Cela m’a permis d’éviter quelques pièges et de gagner pas mal de temps une fois sur place » poursuit-il. 

Les conseils d’entrepreneurs avertis

En septembre 2019, une réunion « Do & Don’t » mettaient en effet en relation les entrepreneurs de la délégation 2019 avec d’anciens participants du Web Summit. « Nous apportons une grande attention à la préparation de ces missions, avec l’intervention de professionnels » précise Daniel Baudry, Délégué Général Digital League. « Il est essentiel de coacher ces entrepreneurs, peu habitués à ce type d’événements mondiaux. Nous leurs partageons les bonnes pratiques pour être remarquables une fois immergés dans la jungle du salon et nous les aidons à mener une prospection efficace en amont du salon » poursuit Daniel Baudry. 

L'équipe de N2F au Web Summit de Lisbonne.

Sylvain Tillon, CEO de Tilkee, qui participait au Web Summit pour la 3ème année consécutive, fait partie de ces entrepreneurs expérimentés qui divulguent volontiers leurs conseils. Durant la réunion « Do & Don’t », l’entrepreneur lyonnais a notamment conseillé aux startups de la délégation de planifier et de prévoir un maximum de rendez-vous en amont. Il leur a également conseillé de communiquer sur leur venue au Web Summit via une pop up sur leur site web ou des posts Linkedin. Autre conseil clé : prévoir des pitch différents selon les interlocuteurs rencontrés. « Vous devez vous adapter à votre audience. Vos éléments de langage seront différents selon que vous vous adressiez à un investisseur, à un client ou à un journaliste » analyse Sylvain Tillon. Ce dernier a également incité les entrepreneurs novices du Web Summit à se différencier afin de marquer les esprits : déguisements, goodies, attractions : tout est permis pour sortir du lot ! 

Un objectif fixé dès le départ 

Cet accompagnement personnalisé a permis à Romain d’être confiant et efficace lorsqu’il présente la solution N2F sur son stand : « N2F est une solution de gestion des notes de frais basée sur leur dématérialisation qui s’adresse à n’importe quelle entreprise, association, collectivité, quelle que soit sa taille ou son secteur d’activité. La promesse est claire : diviser le temps de traitement des notes de frais par 4. » Il faut dire que Romain est rodé maintenant. Le mercredi 6 novembre sur son stand au Web Summit Romain a présenté sa solution FinTech à plus de 30 personnes. « Contrairement à beaucoup, je ne suis pas au Web Summit pour trouver des investisseurs, mais pour promouvoir notre solution auprès d’un maximum d’entreprises. Je souhaite en priorité rencontrer les CFO et CEO des entreprises » confiait Romain lundi au début du salon. 

L’expérience Web Summit se révèle donc clairement positive pour le key account Manager. D’autant plus que Romain a eu la chance de présenter sa solution et sa vision lors du startup showcase. Mis en place pour la première fois cette année, le startup showcase met en lumière une sélection de startups triées sur le volet. L’occasion de gagner en notoriété et de faire du bruit sur les réseaux sociaux.