Avec Obendy, Wizbii apprend aux banques à devenir plus qu’une banque

Contenu sponsorisé

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La plateforme promet de faire le pont entre clients et services et de “réinventer la relation client pour plus d’engagement, de satisfaction et d’impact”.

Depuis 10 ans, en plus de ses propres services à destination des jeunes, Wizbii opère des plateformes en marque blanche pour les plus grandes banques françaises. Le Groupe lance obendy®, une marque distincte pour accompagner les banques et assurances dans la digitalisation de leurs services apportés à tous leurs clients. Des mots de Benjamin Ducousso, CEO et co-fondateur de Wizbii, Obendy “a pour vocation d’accompagner les acteurs du secteur dans les services apportés à tous leurs clients, afin d’être bien plus qu’une banque ou une assurance. »

Vous venez de lancer la plateforme Obendy, qu’est-ce exactement ?

Obendy représente pour nous tout une technologie au service des banques pour pouvoir les aider à travailler leur relation client. On accompagne dans cette démarche qu’ont aujourd’hui les banques de vouloir mettre à disposition de leurs clients des services qui ont de la valeur ajoutée pour les accompagner dans leur vie. Les banques ont été confrontées à des initiatives un peu disparates. Un partenariat par-ci, un partenariat par-là. C’est là qu’on intervient. On fournit aux banques une plateforme technologique pour leur permettre de distribuer des services à tous leurs clients.

De quels types de services parle-t-on ?

On a commencé historiquement avec des plateformes qui adressaient la cible jeunes, le métier historique du groupe Wizbii, comme Boost de la Société Générale, Campus Service chez BNP Paribas ou bien encore Buddy Pop chez la Banque Populaire. On va retrouver par exemple des cours en ligne, de l’apprentissage du code de la route … Les jeunes, les seniors et la clientèle pro sont nos trois cibles prioritaires avec d’autres plus niches, comme par exemple la clientèle vulnérable qui est aujourd’hui très soignée par les banques. Et ça permet à la banque de pouvoir capitaliser sur les données d’utilisation pour générer du rebond commercial. Par exemple, un jeune qui utilise un service d’apprentissage du code de la route. On va remonter ce moment à l’établissement bancaire, qui pourra lui proposer un service de crédit associé au financement de son auto.

C’est donc un agrégateur de services que vous proposez ?

On fournit trois choses aux banques. On leur fournit une architecture technique, du clé en main capable d’être déployé extrêmement rapidement chez le client et aligné sur les normes en termes de sécurité. On fournit les services financiers comme extra-financiers qui sont présents dans le catalogue, soit plus d’une centaine. Enfin, on fournit l’accompagnement dans la démarche, on s’implique auprès de la banque pour transformer cette démarche en satisfaction pour les clients et en business pour les établissements.

Envisagez vous de vous étendre à l’international ou vers d’autres nouveaux modèles de banques ?

Aujourd’hui, on aide plutôt à la transformation des banques industrielles pour leur permettre de pouvoir vraiment apporter des offres de service auprès de leurs clients. Nous sommes partenaires avec toutes les banques du marché sauf le CM-CIC. Mais on pense que ça ne saurait tarder. La marque Wizbii est présente en France, en Espagne et en Italie, même si l’activité dominante est présente principalement sur le territoire français. L’essentiel du socle de services partenaires est en France, mais on va acquérir cette année nos deux premières références internationales, en Italie. La mécanique est rodée, et elle est entrain d’être étendue à des pays voisins, Italie et Espagne en top priorité.

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter, pour ne rien rater des grandes tendances et des transformations du secteur !