Interview OFF avec Amaury de la Lance, Aston iTF

Chaque semaine, nous vous proposons une interview un peu décalée des personnalités qui font la finance ! Aujourd'hui, c'est Amaury de la Lance qui passe à la casserole...

Finance mag est là pour faire le lien entre vous et mettre en avant les personnalités qui composent le secteur de la finance et de l’innovation. Parce qu’il y a toujours une personne derrière la mission… Finance Mag joue l’indiscrétion en vous proposant un nouveau format : L’interview OFF.

L’interview OFF se poursuit avec Amaury de la Lance, CEO de Aston iTF, le logiciel d’optimisation de recouvrement des créances avec une vision à 360° du credit management.

La dernière application mobile que vous avez utilisé aujourd’hui ?

Microsoft Teams

Quelle autre carrière auriez-vous pu faire ?

DJ

Comment vous déplacez vous pour venir au travail ?

À moto

Les indispensables qu’on trouvera toujours sur votre bureau ?

Un smartphone

D’ailleurs, plutôt bureau fixe ou plutôt travail en mode coworking ?

Coworking Open Space

Pour vous la pause déjeuner c’est plutôt plateau repas devant l’ordi ou restaurant ?

C’est quoi le déjeuner ?

Quel est votre côté le plus innovant ?

Demain sera un jour meilleur…

Votre particularité la plus « old school » ?

Porter une cravatte et…dévorer du Nutella

Votre devise au travail ?

La rigueur au service de l’imagination

Plutôt Facebook, Twitter, Instagram ou Linkedin ?

Les 4 !

Votre personnage historique préféré ?

Mike Horn

Votre série ou film culte ?

2001 L’Odyssée de l’Espace

Une chanson à mettre dans les oreilles avant un gros rendez-vous clients pour se donner force et courage ?

Pink Floyd, Comfurtably Numb

Votre moyen de décompresser après le travail ?

L’équitation

Complétez ces phrases :

« La finance c’est avant tout des relations humaines, puis des chiffres donc de l’IA« 

« Mes collaborateurs disent de moi que je suis entrepreneur« 

« Si on veut capter mon attention on doit parler posément »

Enfin, nommez la prochaine personne qui passera à la casserole de l’interview OFF :

Olivier Debeugny, Lingua Custodia


Suggestions d'articles