Interview OFF avec François Menjaud, Fygr

Finance mag est là pour faire le lien entre vous et mettre en avant les personnalités qui composent le secteur de la finance et de l’innovation. Parce qu’il y a toujours une personne derrière la mission… Finance Mag joue l’indiscrétion en vous proposant un nouveau format : L’interview OFF.

L’interview OFF se poursuit avec François Menjaud, co-fondateur et CEO de Fygr. La start-up qui révolutionne la gestion et la prévision de trésorerie pour les PME, start-up et TPE.

La dernière application mobile que vous avez utilisé aujourd’hui ? 

Spotify

Quelle autre carrière auriez-vous pu faire ? 

Cuisinier, mais pas sûr que j’aurais atterri dans un étoilé ! 

Comment vous déplacez vous pour venir au travail ? 

A pied ou à vélo 

Les indispensables qu’on trouvera toujours sur votre bureau ?

Mon téléphone, mon ordinateur, un café et un thé 

D’ailleurs, plutôt bureau fixe ou plutôt travail en mode coworking ?

Bureau fixe, en dehors des rendez-vous à l’extérieur 

Pour vous la pause déjeuner c’est plutôt plateau repas devant l’ordi ou restaurant ? 

Quand j’ai le choix, je préfère déjeuner avec l’équipe et faire une vraie pause

Quel est votre côté le plus innovant ? 

Je n’ai pas de Airpods, et pour un entrepreneur en 2019 j’ai l’impression que c’est plutôt innovant ! 

Votre particularité la plus « old school » ?

 Je suis un grand fan de musique classique 

Votre devise au travail ? 

On gagne et on perd en équipe

Plutôt Facebook, Twitter, Instagram ou Linkedin ? 

Facebook (uniquement pour Messenger)

Votre personnage historique préféré ? 

Mike Horn ça marche ?

Votre série ou film culte ? 

Barry Lyndon de Kubrick 

Une chanson à mettre dans les oreilles avant un gros rendez-vous clients pour se donner force et courage ?

I Will Survive (la version « La La La » d’Hermès House Band, pour me rappeler les bons souvenirs de 1998 et 2018 !)

Votre moyen de décompresser après le travail ? 

Aller courir et lire 

Complétez ces phrases :

« La finance c’est une clé de compréhension parmi d’autre, il est nécessaire de la comprendre, mais on ne doit jamais s’en contenter et toujours chercher à aller au-delà »  
« Mes collaborateurs disent de moi que je vois toujours le verre à moitié plein .» 
« Si on veut capter mon attention on doit parler calmement » 

Enfin, nommez la prochaine personne qui passera à la casserole de l’interview OFF :

 Alexandre Louisy d’Upflow 

Question BONUS : Êtes-vous inscrit à notre newsletter ?

Oui


suggestions d'articles