Les levées de fonds fintech du mois d’avril

BlackFin Tech est un fonds d’investissement doté de 180 M€ qui investit dans la fintech, l’insurtech et la regtech en Europe. Chaque mois, un membre de l’équipe d’investissement décrypte les plus belles levées de fonds du secteur.

À l’échelle planétaire, le premier trimestre 2021 a été le meilleur qu’ait connu la fintech en matière de levées de fonds d’après CB Insights – détrônant ainsi le deuxième trimestre 2018, qui incluait la levée de fonds gigantesque de 14 Mds de dollars réalisée par Ant Group. Après un mois de mars spectaculaire pour la fintech européenne, le mois d’avril marque le retour à des niveaux plus « normaux », avec 945 M€ levés par 53 fintechs et insurtechs. C’est presque le double par rapport au mois d’avril 2020, qui recensait 34 deals pour un montant total levé de 475 M€ – un chiffre essentiellement dû au contexte de Covid-19.

Les trois quarts des montants levés par les fintech européennes sont concentrés dans le top 10 des levées de fonds du mois d’avril, qui cumule pas moins de 722 M€. Fait remarquable, 9 des 10 fintechs ont levé des montants supérieurs à 50 M€. Avec, en tête du podium, la colossale Série D d’Alan, qui fait de l’insurtech la 12ème licorne française. D’un point de vue géographique, la palmarès des dix plus grosses levées de fonds est assez diversifié, avec 4 fintechs britanniques (Zilch, Truelayer, Starling Bank et Fintech OS), deux allemandes (Vivid et Grover), une française (Alan), une néerlandaise (Bux), une grecque (Viva Wallet) et une estonienne (Veriff). En matière de secteurs, la aussi le panel est assez diversifié : on recense 5 banktechs, deux insurtechs, une regtech, une fintech du paiement et une app d’investment banking.

Revenons plus en détail sur les levées les plus marquantes du mois d’avril.

Avec sa Série D de 185 M€, Alan devient la 12ème licorne française (et l’une des insurtechs les mieux valorisées d’Europe, avec Wefox et Zego)

Créée en 2016 par Jean-Charles Samuelian-Werve et Charles Gorintin, Alan fournit des offres d’assurance à des entreprises de toutes tailles, des startups aux grandes entreprises. Au total, l’insurtech fournit sa solution à plus de 9400 entreprises en France, en Belgique et en Espagne, pour un total de 155 000 assurés.

Un an tout juste après sa Série C de 50 M€, Alan boucle un nouveau tour de table de 185 M€, qui porte la valorisation de la startup à 1,4 Mds €. Alan devient une licorne et surpasse ainsi l’insurtech britannique Zego, valorisée 1,1 Mds de dollars. Coatue a mené cette Série D, aux côtés de Dragoneer, Exor, et des investisseurs existants Index Ventures, Ribbit Capital et Temasek.

Les fonds devraient servir à recruter 400 employés supplémentaires afin d’atteindre le million de bénéficiaires (et la rentabilité) d’ici 2023.

La néobanque grecque Viva Wallet boucle un tour de table de 80 M$ (68 M€)

Viva Wallet est une néobanque pan-européenne qui fournit aux entreprises des 23 pays européens une offre de paiement localisé et des services de crédit.

Ce tour de table lui apporte un financement supplémentaire de 80 M$ de la part de Tencent, de la Banque Européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et de Breyer Capital.

Après avoir racheté la licence bancaire de Praxia Bank l’an dernier, la néobanque (ou plutôt : la Banque) BtoB grecque compte utiliser ces nouveaux financements pour accélérer le développement de son service de paiement sans contact, qui permet de transformer n’importe quel appareil Android en terminal de paiement.

Veriff, une regtech estonienne, annonce une Série B de 69 M$ (58 M€)

Dans un tout autre registre, la startup estonienne Veriff fournit depuis 2015 une solution de vérification de l’identité à l’approche unique, en combinant la vidéo et l’Intelligence Artificielle pour évaluer les photos d’identité.

A date, la regtech a levé un total de 92,8 M$ – IVP et Accel ont mené son dernier tour de table.

Veriff affiche une traction impressionnante, avec une multiplication de ses revenus YoY par 6. La startup emploie 250 personnes réparties entre ses bureaux de Londres et de New York, et son siège à Tallinn, en Estonie. Les fonds levés devraient servir à booster la croissance de la société.

Félicitations à Bux, Zilch, Vivid, Truelayer, Starling Bank, Fintech OS et Grover pour leurs levées de fonds respectives !

Vous pouvez retrouver BlackFin Tech sur Linkedin, sur Medium et même directement recevoir le récapitulatif des levées de fonds par mail en vous inscrivant sur ce lien.


Suggestions d'articles