C’est une grande première pour le financement participatif. Lumo, la plateforme française de crowdfunding, va utiliser la blockchain pour réinventer ce secteur et celui des énergies renouvelables.

SolarCoin et Lumo : protégeons l’environnement tout en boostant notre finance

Depuis 2016, Lumo expérimente la cryptomonnaie SolarCoin. Le but ? Proposer à des particuliers d’investir sur des projets d’énergies renouvelables, et plus particulièrement sur le photovoltaïque. Comment ? Pour chaque MWh produit par l’installation qu’ils ont financé, les investisseurs reçoivent un SolarCoin (actuellement évaluée à 0,150 euro), en sus des intérêts de leurs obligations ou de leurs minibons.

Pour servir de preuve, chaque MWh produit est cryptographié sur un registre unique. Par ailleurs, une contrepartie valide les valeurs affichées sur les compteurs d’installation des utilisateurs des panneaux photovoltaïques.

L’intérêt des SolarCoins ? Alex Raguet, le président de Lumo nous l’explique : « Les SolarCoins viennent greffer un certificat permettant la traçabilité et la quantification de la production réelle, les bonnes années comme les mauvaises ». En bref, ils permettent à la fois de booster la production d’énergie solaire et les investissements.

Mais ce n’est pas tout. Lumo a pour ambition que les SolarCoins servent un jour par exemple, à payer des péages urbains ou seront utilisés auprès des entreprises du RE100. Pour le moment, ekWateur, le fournisseur collaboratif d’électricité 100 % verte, fait partie des entreprises acceptent le SolarCoin.

Lumo dématérialise les minibons avec la blockchain

Forte du succès du SolarCoin, Lumo tente à nouveau l’aventure blockchain pour dématérialiser le crowdfunding et les minibons. Pourquoi ? Les minibons sont un support de financement pour les PME à capitaux privés, un marché à fort potentiel qui attire les investisseurs, à l’instar de BNP Paribas, qui est d’ailleurs le partenaire de Lumo dans cette aventure blockchain.

Récemment, la plateforme de crowdfunding a distribué 300 000 euros de minibons. Grâce à la blockchain, le coût des transactions va diminuer, tandis que les émissions de ces titres de financement participatif vont s’accélérer. Pour l’heure en phase de test, la blockchain va devenir prochainement un outil généralisé pour tous les titres de financement participatif : actions, obligations, etc. D’après Alexandre Raguet, « l’objectif, à terme, c’est d’avoir une blockchain globale, pour tous les titres de financement participatif y compris les actions et les obligations, qui permettra notamment la naissance d’un marché secondaire ».

Depuis l’ordonnance sur la règlementation financière initiée par Bercy, la blockchain est devenue un outil incontournable pour les plateformes de financement participatif. Pourquoi ? En permettant l’authentification des transactions grâce à leur enregistrement sur un registre distribué (ce qui par ailleurs permet de faciliter l’audit des intermédiaires de crowdfunding par le régulateur), la blockchain favorise la sécurité des investisseurs-prêteurs et la solidité des plateformes. Résultat ? La confiance des investisseurs envers les plateformes de financement participatif va se multiplier.

Réinventer le secteur des énergies renouvelables : le prochain défi de Lumo

Lumo ne compte pas utiliser la blockchain aux seules fins de stimuler les investissements ou d’inciter la production d’énergie solaire.  La plateforme de financement participatif espère financer des projets à fort impact climatique, et créer un double impact positif avec le solarcoin.

Après une levée de fonds de 400 000 euros en mai dernier auprès d’investisseurs privés et professionnels du secteur de l’énergie, Lumo pense déjà à la prochaine ! La société poursuit son développement pour mettre toutes les chances de son côté afin de réussir ses paris.

Abonnez-vous
au magazine !

Recevez chaque trimestre 68 pages de contenus d’acculturation de la finance et de l’innovation, organisées en 5 grandes rubriques :

  • Actualités
  • Analyses
  • Des dossiers spéciaux
  • Des tribunes
  • Des grandes interviews
  • À la découverte des écosystèmes régionaux

Offre flash 50 € / an

Au lieu de 56 € / an

*Offre valable jusqu'au 30 Octobre

Je m'abonne