"Revolut, l'alternative digitale à la banque" Maxime Bensadoun

A l’occasion de bordeaux Fintech 2017, nous avons eu la chance de nous entretenir avec Maxime Bensadoun qui s’occupe du développement, du business et des opérations de la marque Revolut en France. Alors Revolut, qu’est ce que c’est ? Retranscription de cette interview.

 
Revolut, c’est une nouvelle façon de concevoir la banque et d’aller plus loin. D’un point de vue technologique, notre service permet de contrôler ses finances et d’économiser de l’argent. Concrètement, comment ça se passe ? On s’inscrit et on ouvre un compte courant gratuitement en 5 minutes chrono. Ensuite, on commande une MasterCard sans contact qui arrive en quelques jours.
Une fois la carte reçue, on arrive dans un monde sans frais cachés, tout est transparent et à moindre coût. Les paiements et les virements sont gratuits en France comme à l’étranger, permettant ainsi une réelle simplification de l’usage.
Sur l’application, 26 devises sont disponibles. On peut alors recevoir des virements, en émettre gratuitement ou encore faire du change. C’est là qu’on disrupte le marché, en permettant la démocratisation des taux interbancaire. Mais le taux interbancaire, c’est quoi ? Tout simplement le meilleur taux, sans majoration, sans frais et sans commissions.
Mais revolut va plus loin que votre banque ! Bientôt sur l’app, nous proposerons des cryptomonnaies : on pourra acheter, échanger, dépenser des cryptos. Mais nous proposerons également l’investissement dans des actions, dans des obligations directement sur l’application de manière intuitive. Ou encore des assurances, à très bas coût encore une fois.

Revolut, des pionniers en recherche de disruption

Nous sommes de réels pionniers et nous essayons d’être toujours à l’affut des opportunités pour trouver des choses à ajouter pour le plaisir de nos utilisateurs, pour les fidéliser.  Ce qui est bien chez Revolut, c’est que c’est un service gratuit. C’est ce que je dis aux gens, c’est : « Offrez-vous le luxe gratuit d’avoir toutes les possibilités ».
Nous avons créé une communauté d’utilisateurs. Les gens sont très actifs sur les réseaux sociaux, nous donnent leur avis, on est ultratransparent sur tout ce qu’on fait. Si l’on a un petit problème, direct, c’est sur les réseaux sociaux. On dit ce qui se passe et on s’est rendu compte que les gens étaient derrière nous parce qu’ils apprécient le fait qu’on essaye de faire bouger les choses.
Où que vous alliez, vous avez Revolut. On est implanté là-bas, et ça se passe bien.


Suggestions d'articles