Solylend, la plateforme de crowdlending solidaire

Nicolas Pereira était d’ores et déjà apparu dans les colonnes de FinTech Mag. Nous n’avons malgré tout pas pu résister à l’interview vidéo ! L’occasion de mettre en avant, un projet participatif et solidaire comme on aimerait en avoir plus dans la Fintech. Retranscription de cet entretien.
Je m’appelle Nicolas Pereira et j’ai fondé Solylend, une plateforme de financement participatif pour les projets d’impact dans les pays émergents. Notre proposition ? Donner des éléments de réponses à tous les particuliers qui souhaitent agir concrètement pour offrir l’accès à l’eau aux 3 milliards de personnes qui en ont besoin, et aux 1,3 milliard qui n’ont pas accès à l’énergie dans le monde.
Nous finançons des projets à impact positif, qui vont changer la vie de milliers de personnes, comme lors de notre première campagne qui nous a permis d’électrifier 5000 personnes au Sénégal. Nous en lançons également une seconde qui a un succès fou et qui va nous permettre de développer des emplois pour fabriquer des biocombustibles, également au Sénégal.

La fintech Solylend, favorise l’accès à l’eau, à l’éducation, à l’énergie et à la santé

Notre enjeu est de redonner du sens à l’épargne des français… Tout en lui permettant d’être rémunéré. Les prêteurs sont donc rémunérés grâce au taux d’intérêt du prêt souscrit par les demandeurs.
Vous êtes un particulier, vous venez sur la plateforme, et pouvez participer de 20 à 2000 euros, donc les prêter avec un taux de rémunération qui va être de 4 à 6 % en fonction des projets. Ce qui est plutôt une belle rémunération, et en plus, ça change la vie des gens sur place.
Si vous êtes une entreprise d’impact (qui développe des technologies pour l’accès à l’énergie, l’accès à l’eau, et tout ce qui concerne la transition), vous pouvez vous faire financer sur Solylend grâce à une communauté de prêteurs, fédérée autour des valeurs que vous portez en tant qu’entreprise sociale ce qui est un point crucial dans l’entrepreneuriat.
Notre objectif ? Devenir la première plateforme de financement nord-sud de projets. Ca peut paraître très ambitieux pour le coup, mais nous répondons à un réel besoin : l’impact investing, donc l’investissement d’impact qui a le vent en poupe. Tout le monde s’y met, de Goldman Sachs jusqu’aux fonds d’investissement, en passant par les banques. La finance a une très mauvaise presse depuis les crises financières et doit se réinventer, elle doit mettre l’humain au cœur de ce qu’elle fait.
La finance au service de l’humain, ça passe par des plateformes de financement participatif comme les nôtres. On a plein de projets aujourd’hui, on espère que le cap se maintiendra.


Suggestions d'articles