Ma French Bank : la banque qui me ressemble

C’est en grande pompe que Rémy Weber, président du directoire de La Banque Postale a annoncé le lancement de sa future néobanque Ma French Bank. Celle-ci sera opérationnelle dès 2019 après une phase de test.

MA FRENCH BANK : une banque à part entière

Le 25 janvier 2018, MA FRENCH BANK connue sous le nom de code Néo obtient l’agrément de la Banque Centrale Européenne.. Ce qui fait d’elle un établissement de crédit non prestataire de services d’investissement. Un sésame qui lui permet d’offrir à sa clientèle l’ensemble des services proposés par une banque traditionnelle. Ainsi elle pourra proposer des opérations de crédits et des solutions de financement en plus des services de paiement.
Après un multiple report, la banque digitale de la Banque Postale est enfin sur les rails. Prête à se faire une place de choix dans le cercle des banques en ligne. Toutefois il faudra attendre le printemps 2019 avant de profiter des services innovants proposés par MA FRENCH BANK. Effectivement, une phase de test est d’abord prévue fin 2018 auprès d’un groupe de clients et de collaborateurs de la Banque Postale. Le but ? Mettre sur le marché des produits de qualité.

Une banque collaborative et accessible

MA FRENCH BANK sera hyper connectée. À ce titre elle vise les 18-35 ans. Cette génération accro à internet et aux smartphones.
Le groupe l’a annoncé lors du lancement de MA FRENCH BANK. Cette banque digitale hérite des mêmes valeurs de confiance et de proximité de la Banque Postale. Ainsi tout le monde — sans restriction de revenus — pourra ouvrir un compte depuis un mobile ou en bureau de poste. Par ailleurs, elle s’appuiera sur le savoir-faire de la Banque Postale pour offrir des produits et services de qualité.
Pour l’heure, aucun prix n’a été annoncé. « L’idée est d’avoir des tarifs mesurés, dans la moyenne basse du marché » a indiqué un responsable,

Des services bancaires et non bancaires

MA FRENCH BANK ne se limitera pas à des produits bancaires : moyens de paiements dont les chèques, prêts, épargne, découverts bancaires…. Contrairement à Boursorama Banque, Hello Bank ou Monabanq, la banque digitale de la Banque Postale propose des offres non bancaires totalement inédites. Entre autres, la banque digitale permet à ses clients d’avoir accès à la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank (rachetée en juin 2017 par la Banque Postale, NDLR). De ce fait, ils pourront ouvrir un appel à dons pour financer un projet. Ou participer à une levée de fonds pour soutenir un projet.
« On ne peut pas être la énième banque digitale sur le marché : on retrouvera le côté citoyen de la Banque Postale » a affirmé la responsable de la stratégie numérique du groupe La Banque Postale, Alice Holzman. MA FRENCH BANK sera « une banque compagnon, proche de ses clients, humaine, qui accompagne le quotidien et simplifie la vie » a continué le groupe.
MA FRENCH BANK a encore le temps pour peaufiner ses produits. On espère qu’ils seront aussi innovants et utiles que le promettent les responsables.
 


Suggestions d'articles